Comment réduire l’impact écologique de ses vêtements ?

Le contexte

Cet article est une suite à l’article précèdent “Qu’est-ce que la mode écoresponsable ?“. En effet, nous avions défini ce qu’est la mode écoresponsable, en détaillant différentes initiatives possibles. Mais ces initiatives concerne le plus souvent les marques. Plaçons nous cette fois du côté du consommateur. Voyons comment réduire l’impact écologique de ses vêtements ?

Comment réduire l'impact écologique de ses vêtements ? - BELTELY propose des sacs écoresponsables
BELTELY propose des sacs écoresponsables.

Comment réduire l'impact écologique de ses vêtements ?

Opter pour des marques écoresponsables

Consommer de la mode écoresponsable, c’est décider de consommer de la mode en prenant en compte les enjeux écologiques. Bien que nous avions déjà détaillé cette partie dans le précèdent article, nous pouvons rappeler quelques initiatives importantes de la part des marques écoresponsables : Production locale et artisanale ; Recyclage et Upcycling ; Protection des animaux et de l’environnement ; Traçabilité…

Les marques écoresponsables sont de plus en plus présentes dans notre quotidien, mais nous pouvons faire mieux !

Attention cependant aux marques ne respectant pas leurs engagements écologiques ! On trouve aussi des entreprises avec certaines initiatives responsables, mais avec un mode de production à l’opposé de leurs valeurs. Nous pourrions par exemple facilement imaginer une production française et artisanale, mais utilisant des produits toxiques.

Il est donc important de rester vigilant. Pour vous aider, de nombreux labels ont vu le jour, comme le label GOTS, qui certifie que le tissu utilisé répond à certaines normes.

Label GOTS - Comment réduire l'impact écologique de ses vêtements ? - Mode éthique

Acheter des vêtements de seconde main

Privilégier les vêtements d’occasion offre plusieurs avantages. En effet, ce processus est bien souvent avantageux pour l’acheteur comme pour le vendeur.

Premièrement, ce processus n’implique pas de transformation, ou de création, puisque le vêtement existe déjà. En achetant sur le marché de l’occasion, on diminue considérablement l’impact écologique de son nouveau vêtement. L’autre grand avantage pour l’acheteur, c’est que vous pourrez facilement réaliser des économies, en comparaison du prix d’un vêtement neuf. Enfin, en fouinant un petit peu, vous trouverez surement des pièces vintages, ou en tout cas différentes des collections proposées par les grandes enseignes.

Si vous êtes vendeur, vous pouvez aussi réduire l’impact écologique de vos vêtements en leur offrant une seconde vie. Plutôt que d’abandonner vos vêtements au fond d’une armoire, ou bien de les jeter, offrez la possibilité à quelqu’un d’autre de les porter ! Vous pouvez les donner à des associations, ou directement à des personnes dans le besoin. Vous pouvez aussi choisir de les vendre et récupérer un petit peu d’argent.

Concernant l’échange entre particuliers, les marchés physiques sont de plus en plus remplacés par des plateformes en ligne, la plus connue étant Vinted. Mais il existe aussi de nombreuses boutiques physiques proposant des vêtements de seconde main.

Louer ses vêtements

La location a des avantages assez similaires à celui du marché des vêtements de seconde main : En ne louant que les vêtements dont on a vraiment besoin, on peut réduire son impact écologique. On évite aussi de laisser certains vêtements au fond de son armoire.

Le plus grand avantage, hormis l’engagement écologique, c’est l’assurance de toujours être à la mode ! En effet, la location permet de changer sa garde robe autant de fois qu’on le souhaite, sans pour autant se ruiner ou faire déborder ses armoires.

Avant la création de BELTELY, nous avons eu la change de cohabiter quelques mois avec Emily, la fondatrice d’EKOLUV. La boutique éthique, basée en Australie, propose notamment de la location de robes de soirée. Vous trouverez évidemment des boutiques physiques ou en ligne similaires, et françaises.

Comment réduire l'impact écologique de ses vêtements ?
La boutique EKOLUV, basée à Sydney, en Australie.

Acheter moins

Chez BELTELY, nous privilégions la qualité à la quantité. Nous pensons qu’il est nécessaire pour l’acheteur de consommer moins, mais mieux.

Et vous vous en doutez, réduire la quantité de vêtements que vous acheter, réduit aussi votre impact sur la planète.

Le bilan

Avec ses deux articles, nous avons essayé de vous faire comprendre l’importance de diminuer son impact écologique. Fort heureusement, tout le monde peut agir : Les marques, les distributeurs, les consommateurs…

N’attendez pas sur les autres pour être acteur d’un monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *